The Witch Hunter – Virginia Boecker

The Witch Hunter – Virginia Boecker

Elizabeth Grey, seize ans, est une redoutable chasseuse de sorciers. Mais un jour, elle-même est arrêtée pour sorcellerie ! En prison, elle reçoit la visite de Nicholas Perevil, qu’elle traque depuis toujours. Il lui propose un étrange marché : si elle parvient à déjouer la malédiction qui pèse sur lui, elle sera libérée. 
Au fil de ses macabres découvertes, tout ce qu’Elizabeth tenait pour évident est remis en question : le bien et le mal, les amis et les ennemis, l’amour et la haine… la vie et la mort !


 Quand il est sorti chez PKJ, The Witch Hunter a fait pas mal de bruit parmi mes quelques amies lectrices. Je les ai entendues en parler avec un enthousiasme qui m’a moi aussi donné envie de m’y plonger… Et au final il m’aura fallu une quinzaine de mois pour succomber. Comme quoi, je suis plutôt lente à la détente.

Un truc qui me fait souvent peur avec la fantasy, c’est le démarrage. S’il est trop lent, on s’ennuie franchement, s’il est trop rapide, on est complètement perdus. Tout est une question de dosage. Heureusement, dans ce livre, le dosage est effectué avec habilité, on reçoit les informations à un bon rythme, qui nous permet de les assimiler et de ne pas les oublier.

Une grande force de ce roman, à mes yeux, c’est son héroïne. Depuis une dizaine d’années, il est devenu difficile, je trouve, de rencontrer des héroïnes équilibrées. Elles sont puissantes, intouchables et invaincues, ce qui donne certes une image de femme forte qui fait plaisir à voir, mais du coup, où est le suspense ? Ici, on a une héroïne faillible, qui fait des erreurs, peut se faire blesser voire tuer, et on n’est sûr de rien quant à son avenir.

Tout ça est porté par une plume dynamique, efficace, qui ne se perd pas dans des formulations hyper-complexes tout en restant jolie et agréable à lire. On n’est pas dans de la fantasy de style, qui chercherait à impressionner avec ses figures de style et ses images recherchées, mais dans une fantasy qui veut se rendre accessible au plus grand nombre, et qui y arrive.

En conclusion : J’ai adoré cette lecture, j’ai été totalement emportée du début à la fin et je la recommande chaudement.

stars

2 réflexions au sujet de « The Witch Hunter – Virginia Boecker »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s