The Witch Hunter T2 : L’assassin du roi – Virginia Boecker

The Witch Hunter T2 : L’assassin du roi – Virginia Boecker

La chasseuse de sorciers va devoir s’allier à ses proies pour affronter une menace inconnue…

Elizabeth, l’ancienne chasseuse de sorciers, doit répondre de ses crimes devant le conseil de Harrow. Elle risque l’exil. Face à l’hostilité de ses juges, elle a toutefois une carte à jouer : personne ne connaît Blackwell aussi bien qu’elle. Or l’usurpateur du trône a rassemblé une armée et l’invasion est imminente…

Elizabeth aura besoin de tout son courage pour faire face à son ancien mentor. Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour se racheter et sauver ceux qu’elle aime ?


J’avais énormément apprécié le premier tome de cette duologie et j’ai donc sauté – presque littéralement – sur la suite. D’ailleurs c’est de voir la suite paraître qui m’avait rappelé qu’en effet, je devrais m’y mettre quand même. Cela dit, c’est en ayant les deux titres devant moi que j’ai eu un petit instant de scepticisme : Pourquoi un titre en anglais et un autre en français ? J’ai deux hypothèses : soit c’est un choix éditorial, soit le titre VO du tome 2, « The King Slayer », était déjà pris en France pour autre chose et PKJ n’aurait pas pu/pas voulu en acheter les droits. Bref, voilà pour la petite digression.

Je dois dire que ce second opus m’a un peu déçue par rapport au premier. Alors, qu’on se le dise tout de suite, j’ai aimé cette lecture, hein, juste vraiment pas autant que j’ai aimé le premier tome. J’ai trouvé le démarrage beaucoup trop lent et j’ai eu du mal à lire plus de quelques pages à la fois. Une fois le premier tiers passé, la machine était lancée et j’accrochais à nouveau, mais je trouve que c’est tard, surtout par rapport au premier tome.

J’ai aussi eu plus de mal avec certains personnages et j’ai regretté que ceux-ci soient moins creusés qu’on pourrait s’y attendre pour un tome final. Bien sûr, les héros ont leur lot de développement, mais pour les secondaires, on n’y est pas franchement. J’ai appris par la suite qu’un tome 1.5 était consacré aux deux protagonistes qui m’intéressaient, à savoir Fifer et Schuyler, mais du coup, comme il y a peu de chances qu’il soit traduit, je n’en saurai sans doute jamais plus, et c’est dommage.

Cela dit, en terme de retournements scénaristiques, de conséquences (parce qu’il n’y a jamais assez de conséquences aux actes des personnages en littérature), on monte encore d’un cran par rapport au précédent opus. D’ailleurs, j’ai même l’impression qu’il s’agit du fil rouge de ce roman, et j’ai vraiment aimé la façon dont c’était traité.

En conclusion : Selon moi, ce tome est en-dessous de son prédécesseur, mais fait tout de même une bonne conclusion pour la duologie. Si vous avez aimé le premier tome, n’hésitez pas à le lire !

stars3.5

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s