Illuminae T1 : Dossier Alexander – A. Kaufman & J. Kristoff

Illuminae T1 : Dossier Alexander – A. Kaufman & J. Kristoff

Ce matin de 2575, lorsque Kady quitte Ezra, elle croit avoir vécu le pire moment de sa vie. L’après-midi, sa planète est attaquée par une entreprise interstellaire sans foi ni loi — BeiTech. Obligée de fuir, Kady embarque sur le vaisseau Hypatia, Ezra sur l’Alexander. Très vite, Kady soupçonne les autorités de leur cacher la vérité. Avec l’aide d’Ezra, elle pirate le réseau informatique de leur flotte, accédant ainsi à des données confidentielles qui mettent en cause leur propre état-major. Alors qu’ils sont toujours traqués par BeiTech, l’Intelligence Artificielle censée les protéger se met à agir d’une façon étrange…


Illuminae a été un gros craquage pour moi. À la base, je ne suis pas fan de science-fiction, mais je n’arrêtais pas de voir ce livre dans la librairie où j’ai mes habitudes, ma libraire n’arrêtait pas de m’en vanter les mérites… Et il a fini par se retrouver dans ma bibliothèque. Même là, je ne l’ai pas commencé tout de suite, parce que je voulais m’y consacrer totalement, et ce n’était pas la bonne période – merci aux examens. Et j’ai bien fait d’attendre.

Le premier tome d’Illuminae est un roman exigeant, qui veut dès son premier mot votre attention pleine et entière. Mais il ne le fait pas d’une manière pompeuse, et c’est ça qui m’a accrochée. Je suis une totale néophyte en matière de science-fiction, au point de ne même pas avoir vu Star Wars – oui, je sais, c’est terrible et tout et tout. Malgré ça, je ne me suis jamais sentie perdue. Le cadre est planté avec efficacité et ne s’embarrasse pas de détails superflus, ce qui laisse plus de place à l’histoire en elle-même.

L’histoire, parlons-en, d’ailleurs. Elle se développe à la façon d’un crescendo maîtrisé de la première à la dernière note. Elle ne cesse de nous tendre des pièges, sans causer de véritable confusion, nous faisant croire que nous tenons la vérité… Alors qu’en fait on se trompe complètement. Ce schéma se répète plusieurs fois sans jamais lasser le lecteur, parce que les auteurs parviennent à parfaitement doser le mystère.

Les personnages aussi sont un énorme atout de ce roman. On ne les découvre pas directement, mais à travers des rapports, archives caméra, lettres, témoignages,… Et tout ça fait qu’ils n’en paraissent que plus réels à nos yeux. Si réels qu’on pleure, rit et succombe à leurs sentiments avec eux.

Ce format de dossier, par ailleurs, n’est pas seulement bénéfique pour l’exposition des personnages, mais aussi pour l’immersion dans le récit. Tout est fait pour nous persuader que nous lisons un vrai rapport d’enquête, et ça fonctionne à cent pourcents. J’ai trouvé le travail éditorial aussi poussé qu’impressionnant : à mes yeux, il est la cerise sur le gâteau d’un sublime roman.

En conclusion : Je recommande ce bijou à tous les amoureux du Young-Adult, qu’ils aient un penchant pour la SF ou non, parce que si vous ne l’avez pas, ce livre va vous le donner.

hearts

Publicités

Une réflexion au sujet de « Illuminae T1 : Dossier Alexander – A. Kaufman & J. Kristoff »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s