Charley Davidson T1 : Première tombe sur la droite – Darynda Jones

Charley Davidson T1 : Première tombe sur la droite – Darynda Jones

Vous savez, ces mauvaises choses qui arrivent aux gens bien ? C’est moi.

Mon nom c’est Charley et je suis la Faucheuse.

Les morts, je connais : j’en vois depuis que je suis née. Des fois, je les aide à faire des trucs du genre laisser un mot à leurs proches ou traquer leur assassin… Ça tombe bien parce que je suis aussi détective privée ! Pratique, non ? Ce qui l’est moins, c’est que les gens autour de moi ont du mal à y croire. Comme Swopes, l’agent avec qui je bosse : je voudrais qu’il me lâche un peu la grappe.

Cela dit, je pourrais le gérer si je n’avais pas d’autres chats à fouetter… comme ce bel inconnu qui vient me rendre visite toutes les nuits dans des rêves torrides et dont j’aimerais bien découvrir l’identité…


J’ai un gros problème en ce moment : je commence plein de séries alors que j’en ai déjà un grand nombre en cours. Charley Davidson fait partie de ces séries, et pour ne rien arranger, je vais devoir me procurer la suite aussi vite que possible, parce que ce premier tome était on fire !

Ce n’est pas un secret, j’ai un gros faible pour les héroïnes à la fois badass, faillibles et pleines d’humour. Or, Charley répond tout à la fois à ces trois descriptions. J’ai souvent un souci avec les héroïnes de bit-lit : elles sont badass, certes, mais justement trop, au point d’être intouchables. Charley n’est pas comme ça : elle n’arrête pas de se faire blesser et de commettre des erreurs, mais c’est dosé de façon à ce qu’elle reste apte à botter des culs en série. Et elle est tordante de rire, que ce soit dans ses répliques ou dans la narration qui se fait de son point de vue.

J’ai aussi bien aimé le fait qu’on ne soit pas centrés dès le départ sur une romance dans cette histoire. Ainsi, l’héroïne et l’univers ont plus de place pour se développer. D’ailleurs, l’univers, parlons-en : il est très réaliste puisqu’il s’agit grosso-modo du nôtre avec quelques ajouts discrets, comme cette histoire de fantômes. Du coup, tout ça reste cohérent et hyper-plaisant à lire.

Quant à l’histoire, elle m’a totalement embarquée. J’ai trouvé l’enquête principale particulièrement bien tournée, mais ce n’est pas tout : le livre est parsemé de petites histoires tertiaires qui donnent à la vie de Charley un côté vraiment plus réel. Un soin tout particulier est apporté aux détails : l’autrice a l’air d’avoir fait un paquet de recherches sur les différents sujets qu’elle traite, et c’est toujours un plaisir à constater pour l’amoureuse de la cohérence que je suis.

En conclusion : Un excellent livre pour les amoureux et amoureuses de la bit-lit !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s