5 livres d’automne

5 livres d’automne

Ah, l’automne. J’adore cette saison, c’est celle où je peux me sentir bien et au chaud sous ma couette sans avoir l’impression de mourir de froid dès que je mets un bien dehors. Et puis c’est la saison de Halloween ! Rien que pour ça, c’est une super saison, et j’avais envie de vous présenter une petite sélection de cinq livres pour la savourer.

Un livre d’Halloween : L’Épouvanteur

Tom est le ‘septième fils d’un septième fils’ et possède un don particulier pour voir et entendre ce que le commun des mortels ne voit ni n’entend. Il a donc les qualités requises pour devenir l’apprenti de l’Epouvanteur. A treize ans, apprendre à chasser sorcières, gobelins, spectres et autres esprits malfaisants lui paraît autrement excitant que de soigner les cochons et épandre le fumier. Tom entame donc son apprentissage auprès de l’Epouvanteur, qui le teste dès la première nuit en l’enfermant, tout seul, dans une maison hantée. Mais le pire reste à venir.

Je pense que l’Épouvanteur est devenu un classique de la littérature pour adolescents, même si on aurait sans doute pu se passer du film. J’avais lu le premier tome il y a quelques années et j’en garde un super souvenir, surtout en terme de frayeur. D’habitude, je n’aime pas me faire peur, je détourne les yeux quand il y a une scène malaisante dans une série par exemple. Mais avec l’Épouvanteur, j’ai adoré avoir peur. Selon moi, c’est une super-saga pour se mettre dans l’ambiance d’Halloween, et je pense relire au moins le tome 1 d’ici-là !

Un livre cocooning : Je suis ton soleil

Déborah démarre son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui s’acharne à les dévorer. Mais ce n’est pas le pire, non.

Le pire, est-ce sa mère qui se met à découper frénétiquement des magazines ou son père au bras d’une inconnue aux longs cheveux bouclés ?

Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

Je vous ai parlé très récemment de « Je suis ton soleil » dans une chronique très élogieuse, je n’ai donc pas grand-chose à rajouter. Ce roman est parfait à lire dans un endroit confortable et chaleureux alors qu’il pleut et vente dehors, une boisson chaude à portée de main. C’est le livre idéal pour prendre soin de vous et vous offrir un éclat de douceur.

Une romance chaleureuse : Tour B2, mon amour

Tristan habite avec sa mère dans une tour de banlieue. Clélia, une nouvelle élève, fait irruption dans sa vie : par ses lectures romanesques, la jeune fille parvient à conquérir le coeur de Tristan qui se détache peu à peu de ses amis. Les liens noués avec Clélia se transforment en amour et sont mis à l’épreuve par les sarcasmes de ses amis.

Ce roman est à lui seul une ode à la douceur. C’est une histoire que je conseille tout particulièrement à de jeunes lecteurs, entre douze et quatorze ans, mais au final, c’est un plaisir à lire quel que soit votre âge. Ses personnages sont adorables, vivants, poétiques, soutenus par la plume merveilleuse de Pierre Bottero. Une pépite.

De la fantasy déjantée : La malédiction Grimm

Elizabeth peine à s’intégrer dans son lycée. Alors, quand son professeur d’histoire lui propose un petit job dans une bibliothèque, elle se dit que ce sera l’occasion de faire des rencontres. Après un entretien pour le moins étrange, la voilà engagée. Elle s’aperçoit aussitôt que le Dépôt n’est pas une bibliothèque ordinaire: pas un seul livre à l’horizon, uniquement des objets. Mais surtout, un mystère plane au sujet d’une collection située au sous-sol et dont personne n’accepte de lui parler: La Collection Grimm. Elle abrite des objets de contes de fées _ les bottes de sept lieues, le miroir de Blanche-Neige… Quelques uns disparaissent, et un étrange oiseau géant rôde autour…

Quel secret cache cette Collection Grimm qui semble déchaîner les passions ?

Je vous ai fait avant-hier une chronique plus précise de ce roman, alors je vais être plutôt brève : je trouve qu’il est super-chouette à lire si on veut se donner un peu de peps à la saison de la grisaille. C’est un roman de fantasy Young-Adult chargé d’humour, plutôt original, très dynamique. Je ne me suis pas ennuyée un seul instant !

Un maître de l’horreur : Junji Itô

Je n’ai pas de livre précis à vous présenter pour ce maître, parce que je suis une petite nature très facile à effrayer, ce qui veut dire que je n’en ai jamais ouvert un seul. Mais le peu que j’ai survolé m’a l’air parfait pour une petite lecture d’Halloween. Et puis, il faut l’admettre : bien que très angoissant, son trait est superbe !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s